Pendant des années j’ai voulu changer de vie. Je sentais que j’avais autre chose à offrir et à vivre.

J’avais envie de vivre mes passions, être libre, travailler sur les projets qui m’animent, être mon propre patron.

J’en avais marre de la routine, d’attendre impatiemment le week-end et de redouter le lundi. Je ne souhaitais pas passer ma vie ainsi, à fuir tous les jours de ma vie sauf le samedi et le dimanche. Alors je vous partage dans cet article 5 étapes à prendre en considération lorsque l’on souhaite changer de vie.

Vous vivez sans doute le syndrome du dimanche soir ? Vous attendez impatiemment le vendredi ?

D’abord, comment on se sent quand on a envie de changer de vie?
On ne se sent pas aligné avec ce que l’on fait, l’endroit où l’on vit. Il arrive qu’on ait l’impression d’avoir fait le tour des choses et on aimerait vivre des journées différentes, avoir d’autres activités et un autre cercle d’amis. On ressent que notre flamme s’est éteinte, on est moins rayonnant et nos émotions font le va et vient entre espoir, attente, résignation, mélancolie. Aussi, on sait que l’on vit en-deçà de ce que l’on peut offrir réellement.

Et le plus fou dans tout ça c’est que malgré tous ces ressentis, on ne change rien car on se conforte en disant que c’est normal. On a peur…

1. Il est normal de vouloir être heureux

La première chose pour changer de vie est de vous sentir légitime de vouloir le faire. Il est tout à fait normal de chercher à améliorer sa vie lorsque l’on ressent qu’on n’est pas à la bonne place. Ça ne fait pas de vous une personne instable ou qui ne sait pas ce qu’elle veut ou qui n’est pas reconnaissante de ce qu’elle a.

L’expression se contenter de ce que l’on a ne veut pas dire « rester malgré la souffrance », cela veut dire être reconnaissant, se focaliser sur le meilleur de ce que l’on vit, arrêter de râler pour que dalle. Mais vous avez le droit d’admettre que vous n’ êtes pas bien et de chercher à améliorer tout ça. Prenez la décision d’ être heureux et sachez qu’’il est normal de chercher à l’ être.

Je vous le dis car généralement lorsque l’on sent qu’on n’est pas bien on a tendance à faire taire cette voix en nous de peur d’être jugé par ses proches, d’être prise pour une personne qui ne sait pas ce qu’elle veut, d’être marginal, fou…

 

2. Faites un travail sur vous-même

Comprenez que si vous voulez changer de vie, il va falloir changer d’état d’esprit, de croyances, développer un mental de gagnant.
Votre vie est juste la manifestation de ce que vous êtes actuellement. Votre vie est le résultat de vos choix et vous faîtes vos choix en fonction de : vos peurs, votre manque de confiance en soi, vos émotions, ce que vous croyez possible ou pas, votre rapport à l’échec.
Pour changer votre vie, faire des choix différents, forcément il va falloir changer intérieurement. J’ai dit ça un jour lors d’une consultation, la personne a eu peur. Elle a eu peur de changer, elle ne voulait pas devenir une autre personne car pour elle c’est perdre en authenticité, c’est perdre ses amis, changer pour réussir. Je dirai plutôt que nos blocages inconscients nous empêchent d’ être nous-même et qu’en changeant vous ne serez pas une mauvaise personne. Juste une meilleure version de vous-même. On a tendance à avoir peur de changer. Tout le monde veut du changement mais personne ne veut changer. Si le mot changer vous fait peur, remplacez-le par évoluer, grandir, croître. Remplacez par ce que vous voulez mais faîtes un choix.

Il vous faudra renforcer votre capacité à passer à l’action, à agir malgré la peur, le regard des autres, avancer malgré les challenge. C’est pour cela qu’il est important de faire un travail sur vous-même.

3. Soyez clair et honnête avec vous-même.

Qu’est-ce que vous voulez, qu’est-ce qui vous fait vibrer, vous rend vivant ? Vous anime ? Pas ce que vos parents veulent, le titre, la fonction qui est bien vue par la société non ce que vous voulez du fond de votre coeur . Soyez précis.
Voulez-vous travailler en équipe ou seul ? Vous voulez danser, chanter, faire rire, prendre la parole, accompagner, cuisiner ?
Et là dans cette étape, permettez-vous toute possibilité, ce n’est pas le moment d’ être pessimiste et limité. Voulez-vous travailler au niveau local, national, international, intergalactique ? Sentez-vous libre. Soyez sincère avec vous-même sinon vous allez revivre ce que vous avez tenté de fuir. Si vous ne faites pas le point sur ce que vous voulez réellement, en accord avec  qui vous êtes, vous risquez de reproduire les mêmes schémas et de perdre votre temps. Voilà pourquoi il est important d’apprendre à ce connaître et d’oser suivre le chemin que notre coeur nous indique même si cela risque d’aller à contre-courant de ce que pensent nos proches.

4. Confiez-vous aux bonnes personnes

Si vous souhaitez changer de vie et que vous vous adressez à des personnes malheureuses, non épanouies qui aimeraient vivre autre chose mais qui n’ont pas le courage d’oser, de passer à l’action, qui se sont résignées à subir la vie plutôt que de la vivre, elles vont transférer leur propres peurs sur vous-même et vous empêcher d’oser. Partagez vos projets avec des personnes qui vous comprennent et qui sont sur le même cheminement. Si vous ne trouvez pas d’amis de ce genre pour l’instant, suivez des coachs, des formateurs, des mentors, des blogueurs qui sont passés par là.

Lorsque j’ai voulu changer de travail, j’en parlais à des personnes qui avaient abandonné leurs rêves, qui s’étaient résignées à faire comme tout le monde par peur d’oser. Résultat, j’abandonnais aussi mes rêves. Je me disais qu’ils avaient finalement raison et que je devais me calmer et être raisonnable. Jusqu’au jour où j’ai préféré écouter ma propre voix au lieu d’écouter celles des autres.

5. Faîtes un premier petit pas

Lorsque l’on souhaite changer de vie on s’attend à ce que TOUT change ! Mais à force d’attendre la grosse vague, on finit par ne plus rien faire du tout. Parfois on se met à imaginer tout ce qui nous attend et on se décourage. On se dit que ce sera long alors on ne fait rien. Plutôt que d’espérer un énorme changement soudain, faites un simple petit pas puis un autre. Et ainsi de suite. Vous verrez alors que les choses prendront forme. Passez à l’action car on ne va pas vous emmener votre vie de rêve sur un plateau. Il faut faire votre job. Quelles sont les différentes étapes que vous allez suivre, quel est votre scénario ? Quelles formations allez-vous suivre pour concrétiser tout ça et exercer un métier qui vous passionne ? Qu’allez-vous faire de manière quotidienne, hebdomadaire, mensuelle pour y arriver.
Quel est votre plan et par quoi commencez-vous dès maintenant ?

 

Site Web : vivre-et-reussir.com

Facebook : Vivre Et Réussir (https://www.facebook.com/VivretReussir/) et Elevasyon Kreyol (https://www.facebook.com/ElevasyonKreyol/)

Twitter/Instagram/YouTube : Nadeen Francois