Alors, comment être soi-même et se foutre de ce que pense la société ?

J’aime créer, j’aime la liberté.

Je veux me réveiller chaque jour en étant enthousiaste de créer un nouveau produit, me lancer dans un nouveau projet. Travailler avec de nouvelles personnes, des personnes inspirantes…

En ce moment par exemple, je travaille avec un musicien sur une série d’affirmations. Les affirmations m’ont beaucoup aidée et m’aident toujours dans de nombreux domaines de ma vie. La santé, la motivation, le rapport à l’argent, l’estime de soi…Alors je veux les partager avec vous. Et ce qui me plait dans ce projet c’est le fait de partager ce qui a fonctionné pour moi d’une part et d’autre part, travailler de manière totalement différente.

Avec le musicien en question qui m’accompagne, nous créons une symbiose entre la musique et les affirmations. Je me laisse guider par la musique et ma voix s’y adapte. Parfois on fait l’inverse. Je lui lis les affirmations et il crée une musique à partir de celles-ci.

Pourquoi je te raconte tout ça ?

Parce que c’est ce que je rêvais de faire.

Je ne me voyais pas DU TOUT, mais pas du tout vivre toute ma vie à faire le même boulot, avoir la même routine, faire les mêmes activités. Et c’est ce qui m’a toujours dérangé dans la routine boulot/dodo: le fait de ne pas pouvoir créer. Le fait de ne pas pouvoir m’exprimer, exprimer mes idées, ma créativité.

J’ai lutté contre ce besoin car la société dit que c’est bien d’avoir un emploi. Mais mon vrai moi a été plus fort. Peut-être que tu es comme ça  toi aussi. Tu as besoin de créer. Que ce soit une activité donc devenir entrepreneur; Que ce soit en tant qu’artiste et vivre de ta passion: peinture, dessin, cuisine, pâtisserie, le maquillage, autre… Tu as besoin d’être animé par quelque chose : une mission, une passion…

Moi c’est tout ça haha. Je suis entrepreneure, artiste dans l’âme et habitée par une mission.

Alors peut—être que toi aussi tu es comme ça. Tu es un oiseau libre au fond qui n’ose pas s’envoler, qui n’ose pas réaliser ce qu’il veut. Comment être soi-même et se foutre de ce que pense la société ? Une nouvelle année va commencer, c’est sans doute le moment…ou pas. Si tu sens que c’est le moment, voici ce que je te propose :

Te dire la vérité

Il est important que tu te dises la vérité sinon la vie se chargera de te la rappeler chaque jour. Tu sais que tu ne vis pas en accord avec toi-même mais tu continues de faire la sourde oreille. Alors la vie se chargera de te faire comprendre que tu n’as rien à faire là. D’abord, elle touchera à tes émotions. Tu seras triste, sujet à des sautes d’humeur, de la colère…Et puis aussi, elle te fera vivre des situations désagréables. Tu rencontreras des personnes toxiques aussi…Elle te le prouvera ensuite par le corps : la maladie, de petits incidents… Bon c’était Halloween il n’y a pas longtemps au moment où j’écris ce message mais je vais m’arrêter là.

Tout ça pour te dire que la vérité tu la connais. C’est juste que tu la rejettes. Vas-tu la rejeter encore longtemps ? Vas-tu TE rejeter encore longtemps ? Combien de temps encore vas-tu accepter de vivre en deçà de ce que tu peux réellement offrir et vivre ? Même si tu n’es pas encore prêt à passer à l’action, admets la vérité c’est un premier pas. Être honnête avec toi-même. Oui je veux être ….., non je ne veux pas vivre comme les autres, je veux vivre comme ça…

Assumer

On passe à la deuxième étape. Après celle où tu t’es accepté tel que tu es, faut assumer. Assumer passe par poser une intention, une action. Maintenant que je sais que je suis ainsi, que c’est ce que je veux vivre et c’est tout, qu’est-ce que je fais concrètement comme premier pas pour exprimer ce que je suis réellement ? Pour certains, ce sera s’inscrire à une formation dans un domaine qui les passionne, investir dans du matériel, parler de ce que l’on fait. Pour d’autres c’est une rupture totale avec ce qu’ils étaient avant…

C’est à toi de voir selon ton coeur, ton courage, ton degré de « prêtitude » (le fait d’être prêt, oui je sais ça n’existe pas…mais bon je t’ai dit que j’aime créer haha). Bref, peu importe ce que tu auras choisi, il faudra assumer. Car lorsque l’on fait les choses de manière différente ça fait peur à ceux qui n’osent pas et qui ont abandonné leurs rêves. Ils feront donc tout pour te diriger vers leur zone de confort à eux. Et là il faudra assumer. Assumer d’être traité de….fou, marginal, appartenant à une secte (surtout si vous faites du développement personnel parce que être heureux c’est pas normal), irresponsable…

Es-tu prêt à assumer de sortir des sentiers battus auprès de tes proches, tes connaissances, ta communauté…

Persévérer

Euh…comment dire. On peut réussir du premier coup. On peut aussi échouer, mordre la poussière. Avant que ça marche, cela peut prendre du temps. Avant que ça marche, ça ne marchera pas des dizaines et des centaines de fois. Seras-tu capable d’échouer et de te relever juste après ? Puis continuer avec la même passion, la même envie ? Jusqu’à ce que ça fonctionne ? Ou vas-tu abandonner au moindre refus, au moindre « non », au moindre problème…

Accepteras-tu de galérer pendant un moment avant de connaître la victoire ? D’avancer quoi qu’il arrive, de frapper aux portes jusqu’à ce qu’il y en ait une qui s’ouvre.

Peu importe ce que tu auras choisi, vas-y et tiens bon. N’écoute pas les gens qui te disent d’abandonner, que tu as fait une erreur, que tu es un peu trop rêveur. Et surtout, ne t ‘écoute pas toi qui te diras que ton idée est nulle et que tu n’aurais jamais dû.

Alors, tu voulais savoir comment être soi-même et se foutre de ce que pense la société ? Fonce tout simplement et laisse toi aller.